mardi 30 septembre 2014

Hommage à mon oncle Joselito

Aujourd'hui ça fait exactement un an qu'une très belle personne nous a quittés. Il s'agit de mon oncle Joselito. J'ai fait ce dessin l'année dernière, et je le poste aujourd'hui pour lui rendre hommage et parce que sa perte a été très inattendue et douloureuse. Inattendue, parce que c'était à cause d'un simple accident et que ce jour-là je pensais à tout sauf à la possibilité de perdre un membre de ma famille ; et douloureuse, pour la perte en soi-même, évidemment, mais aussi parce que je ne pouvais pas être là avec le reste de ma famille, j'ai donc souffert la nouvelle à distance, sans que personne d'autre dans le pays l'ait jamais connu pour comprendre ma souffrance et sans vraiment me rendre compte de ce qui se passait en réalité, car je ne pouvais pas remarquer sa perte, vu que, à cause de la distance, je ne remarquais pas sa présence lorsqu'il était encore là...
C'est là un point très négatif de vivre dans un pays autre que celui de toute ta famille : si un membre disparaît, tu es la personne la plus impuissante au monde, car tu ne peux même pas être là pour lui dire adieu.

Donc ma manière de le faire, c'était en faisant ce portrait de toi, Joselito, et un an plus tard j'écris ces mots pour te dire adieu une deuxième fois, et même si je n'en fais plus dorénavant, tu seras toujours dans mes souvenirs, et puisque pendant que t'étais là, malheureusement je ne pouvais pas le voir, aujourd'hui j'ai comme l'impression que tu n'es jamais parti.
Ton neveu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire